4ème édition du Trophée de l'Intelligence Economique

13/04/2016

Ce concours à orientation pédagogique est organisé par la Chaire « Intelligence Economique et Stratégie des Organisations » (IESO) et le Master 2 « Politique Générale et Stratégie des Organisations » de l’Université Paris-Dauphine. Il consiste à faire travailler des équipes d’étudiants sur des problématiques stratégiques concrètes. L'objectif est double. Il s’agit, d’une part, de montrer aux étudiants la richesse de l'information publique disponible et la pertinence des travaux réalisables sur la base de ces informations, et, d’autre part, de proposer aux entreprises partenaires un regard différent sur leur situation concurrentielle

Le concours s’étale de septembre à avril. Les étudiants travaillent sur des questionnements stratégiques posés par les entreprises partenaires de la Chaire IESO, comme « Quel est l’impact des élections américaines sur les politiques de santé et l’industrie pharmaceutique ? » pour le groupe travaillant sur Sanofi et « Quels risques l’intérêt de nombreux acteurs de l’internet pour les véhicules autonomes font-ils peser sur les acteurs traditionnels de l’automobile, et quelles recommandations feriez-vous à un constructeur comme PSA ? » pour le groupe travaillant sur le groupe PSA. Les étudiants sont accompagnés dans leur démarche par le cabinet de conseil McKinsey qui intervient sous la forme à la fois de formations à la collecte et au traitement de l’information publique, et de coaching via deux rendez-vous avec des consultants référents McKinsey.

Les étudiants ont présenté leurs travaux le 13 avril dernier devant un jury composé de 8 personnes. Les directions générales des entreprises partenaires de la Chaire IESO étaient ainsi représentées : Federico Casalone, Senior Business Advisor à la Direction Stratégie et Intelligence Economique de Total ; Laurent Lacuisse, Responsable Projets Stratégiques du Groupe PSA ; Philippe Revardel, Vice-President Group Competitive Intelligence chez Sanofi ; et Michel Roesch, Conseiller du Président du Conseil de Surveillance du Groupe PSA. Cécile Lavrard, International Development Expert chez McKinsey, et Nicolas Colin, associé du cabinet d’investissement TheFamily et professeur associé à l’Université Paris-Dauphine étaient également membres du jury. Stéphanie Dameron, Professeur en stratégie d’entreprise, directrice de la Chaire IESO et du Master2, et Lionel Garreau, Maître de Conférences en stratégie d’entreprise, directeur adjoint de la chaire et pilote opérationnel de ce challenge étaient quant à eux les représentants académiques de ce jury.

Le groupe vainqueur de cette édition a travaillé sur un questionnement initié par l’entreprise Total : « Dans quelle mesure les acteurs du numérique peuvent-ils concurrencer Total, à la fois en amont et en aval, et remettre en cause son business model ? ». Augustin Bertrand, Morris Habbouba, Léa Teunissen et Marion Urien-Dupuis ont ainsi montré que les acteurs du numérique sont déjà présents sur l’ensemble de la chaîne de valeur de Total, via des stratégies de cavalier ou de coopération. Les étudiants se sont ensuite plus particulièrement penchés sur la réalité de la menace pour le modèle économique de l’aval de l’activité de Total. L’équipe lauréate a alors proposé plusieurs plans d’action pour créer des opportunités de transformation du modèle économique de la partie distribution de la filière énergétique, notamment un partenariat Total-Uber (ou autre VTC) afin de développer un service de station-essence mobile.

Ce challenge est un bel exemple de collaboration entre les entreprises et l’Université Paris-Dauphine. À la suite du succès des 4 premières éditions, la Chaire IESO et le Master 101 « Politique Générale et Stratégie des Organisations » de l’Université Paris-Dauphine organiseront l’année prochaine la 5ème édition du Trophée de l’Intelligence Economique.