Les entreprises face à la transition numérique : vers de nouveaux modèles d'affaires

31/03/2015

Par Nicolas Colin et Miguel de Fontenay, Associés, The Family

Les entreprises traditionnelles sont confrontées aux entreprises numériques, en croissance permanente. Face à cette concurrence d’un genre nouveau, ces sociétés traditionnelles se retrouvent au cœur d’un dilemme, entre l’adaptation marginale de leur modèle d’affaires et la recherche d’innovations afin de transformer leur activité.


Néanmoins, à l’heure actuelle, la tendance de ces entreprises traditionnelles est de s’enfermer dans la dénégation. Ce déni prend différentes formes suivant les cinq étapes de la transition numérique.

  • L’irruption numérique : le numérique devient un sujet pour l’entreprise, des start-ups sont créées de façon aléatoire tout au long de la chaîne de valeur. La réaction des entreprises traditionnelles dans le déni est de ne pas se sentir concernées par ce phénomène.
  • L’éveil de la multitude : les clients finaux attendent désormais que les entreprises prennent en compte leurs besoins, même non formulés, ce que les entreprises traditionnelles pensent déjà faire.
  • L’établissement du rapport de force : les start-ups grandissent car elles s’appuient sur les besoins des clients, ce qui créée une pression sur les espaces concurrentiels. Les entreprises traditionnelles souhaitent alors que le régulateur protège leur marché.
  • L’arrivée des géants : cette phase est marquée par deux phénomènes, soit la start-up devient un géant, soit elle est rachetée par une autre entreprise numérique. Dans cette étape, les entreprises traditionnelles ont tendance à vouloir acheter leur principal concurrent.
  • La remontée de la chaîne de valeur : les entreprises traditionnelles se rassurent en pensant rester indispensables aux clients. Néanmoins, des remontées de chaîne bien réelles s’opèrent et les entreprises numériques pénètrent de nouveaux secteurs.

Pour perdurer, les entreprises traditionnelles doivent pourtant opérer cette transition numérique, dans tout ou partie de leur activité. La combinaison des activités traditionnelles avec la puissance et l’état d’esprit du numérique permettra aux géants industriels d’hier de ne pas succomber aux attaques des entreprises numériques de demain

Cliquez ici pour accéder à une interview vidéo de Nicolas Colin et Miguel de Fontenay sur cette thématique.