Intelligence économique : quoi de neuf ?

27/05/2014

Par Claude REVEL, Déléguée interministérielle à l’IE

Les attributions de la Délégation Interministérielle à l’Intelligence Economique (D2IE) ont été redéfinies par le décret du 22 août 2013. Directement rattachée au Premier ministre, la D2IE est un centre d’alerte, d’impulsion, d’accompagnement au service des intérêts économiques de la France et de sa compétitivité. Selon les termes du décret, le délégué interministériel à l’intelligence économique élabore et propose la politique publique d’intelligence économique et en anime et coordonne la mise en oeuvre. La D2IE anime et mobilise un réseau de correspondants dans les services centraux et déconcentrés.

Sa mission s’articule autour de quatre axes clefs :

  • Un volet pédagogique, qui consiste à sensibiliser et former les acteurs publics et privés ;
  • Un volet veille/anticipation, par action directe et en accompagnement ;

  • Un volet sécurité économique et préventions des risques, notamment immatériels ;
  • Un volet influence de long terme sur l’environnement économique, par exemple sur les régulations internationales de toutes natures.

Pour satisfaire à ses missions, la Délégation interministérielle s’appuie sur une équipe pluridisciplinaire et experte de conseillers séniors et de chargés de mission.

Nommée Déléguée interministérielle à l’intelligence économique par décret du 30 mai 2013, Madame Claude Revel pilote ce dispositif.

Parmi les nombreux sujets abordés le 27 mai dernier avec les partenaires de la chaire IESO, Claude Revel a réaffirmé le rôle actif que joue la D2IE dans la préparation de la loi sur le secret des affaires, mais également sur l’élaboration d’un référentiel en intelligence économique ou encore les efforts de sensibilisation et de formation auprès des acteurs privés et publics. Très souvent consultée en amont, la D2IE développe des actions souvent peu visibles du grand public mais non moins indispensables.

Source : www.intelligence-economique.gouv.fr