Quelle politique de contre-radicalisation en France ?

21/09/2016

Par Pierre Conesa, ancien haut fonctionnaire au ministère de la Défense, auteur de plusieurs ouvrages dont La fabrication de l'ennemi (Laffont) et Docteur Saioud et Mister Djihad, la diplomatie religieuse de l'Arabie saoudite (Laffont)

Avant 2014, la France se contentait d'opposer sa laïcité telle que définie par la loi de 1905, aux différentes poussées de revendications musulmanes.:

Les attentats de janvier puis de novembre ont soudain provoqué un traumatisme mettant en marche différentes transformations :

  • adaptation cahotique du langage politique,
  • définition de l'ennemi salafiste
  • adoption de différentes modalités d'intervention  (Lois sur le renseignement, CIPD comme chef d'orchestre, SIG comme responsable des discours de contre-propagande, comités d'experts,...)

Mais jamais le débat politique n'a pris une dimension critique, notamment à l'égard de notre politique extérieure.

Un  regard rapide sur les politiques menées dans les autres démocraties sera également fait.

Cliquez ici pour accéder au compte-rendu détaillé de la conférence.