Peut-on, doit-on, comment mesurer les risques-pays ?

11/01/2017

Par Jean-Louis Terrier, propriétaire et président de Credit Risk International

Ne pas se tromper de définition : la matérialisation d'un risque pays implique une perte financière.
De quoi parle-t-on ? Risques politiques, faits du prince , risques souverains...

Ne pas se tromper d'interprétation : un "rating souverain" est une opinion qualifiée à un instant "t" résultant d'une démarche comparative. 
Ce n'est pas un calcul de probabilité, encore moins une prédiction. C'est donc l'usage qu'en font les marchés et les régulateurs qui est condannable.

Ne pas se tromper de risques : le périmètre des risques de l'investissement direct à l'étranger (IDE) dépasse largement celui des risques souverains. 
L'analyse des risques IDE résulte d'une approche directe et réclame une démarche de "stress testing".

Cliquez ici pour accéder à la présentation de la conférence.